der logo

Infiltrométrie sur un immeuble RT2012


infiltrometrie

31 mars 2016

Avec la RT2012, les bâtiments de logement collectif sont soumis à des mesures d’infiltrométrie systématiques. Le test d’infiltrométrie consiste à mettre en pression ou dépression la zone testée, afin de mesurer son “étanchéité à l’air à 4 Pa” qui est réglementée. Cette valeur dite “Q4” doit répondre à certaines exigences de résultat. Vous trouverez des détails sur notre page dédiées aux logements collectifs.

Rappel rapide, selon la EN13829 et la dernière version du Guide d’Application GA P50-784 de décembre 2014, dans la majorité des cas :

– Si la SHON-RT est <500m², la mesure s’effectue sur la totalité du bâtiment (y compris les communs)

– Si le nombre de logements est inférieur ou égale à 30, un échantillonnage réglementaire de 3 logements est mesuré.

– Si le nombre de logements est supérieur à 30, une infiltrométrie est réalisée sur un échantillonnage réglementaire de 6 logements.

– la valeur à obtenir dépend du projet : une valeur par défaut de 1.0 m3/h/m² est prévue dans la RT2012, mais le calcul effectif peut être plus exigeant, cette valeur d’étanchéité à l’air devient donc la valeur-cible. De plus, des labels volontaires peuvent avoir une influence (BBC, Effinergie+, BePos, etc…)

Dans la majeure partie des cas, ces valeurs sont atteintes assez facilement, la configuration des logements collectifs s’y prêtant bien. Néanmoins, la norme prévoit, en cas de non conformité, une infiltrométrie sur un nouvel échantillonnage de logement différent du premier, et en dernier lieu, le contrôle, après réparation, de l’ensemble des logements de l’opération !

ACCÈS À TOUTES LES ACTUALITÉS DER

Formulaire de contact

Quelque soit votre demande, n’hésitez pas à nous en faire part.